Vincent Bourilhon et Derhy Kids #1

Robe LEILA, Derhy Kids: 75€

Cette récente série de photos du jeune photographe Vincent Bourilhon nous enchante une nouvelle fois. L’occasion de plonger dans son univers poétique et de lui poser quelques questions…

1. Comment es tu devenu photographe ? Je me suis lancé dans la photographie sur un gros coup de tête suite à un échec scolaire . Même si j’aimais utiliser l’appareil photo de mes parents, je n’avais jamais porté un grand intérêt à la photographie professionnelle. Aujourd’hui , ça a beaucoup changé . Et j’en suis très heureux.

2. Quelles sont tes inspirations ? J’en ai beaucoup! Que ce soit dans le monde du cinéma, de la musique, des livres et de la photographie bien sûr! J’ai une mémoire bien plus visuelle qu’auditive, ce qui fait que j’ai tendance à bien mémoriser les photos que j’aime et les photographies qui m’inspirent. J’admire le travail de Tim Walker, d’Adrien Bloom, d’Eugenio Recuenco, d’Oleg Oprisco, de Slevinaaron, d’Anka Zhuravleva, mais aussi et surtout d’Alex Stoddard.

3. Dans cette série quelle est ta photo préférée? Je dois dire que dans cette série c’est la photo de la petite debout devant la falaise d’Etretat avec une petite vague d’eau qui vient transpercer le calme et la douceur de l’image. Les complémentaires orange et bleu sont mes préférés. Mais, j’ai aussi une modèle magnifique! Donc ce serait vraiment difficile de choisir!

4. Qui aimerais-tu photographier? Excellente question! C’est très difficile d’y répondre . Mais je peux déjà affirmer que j’ai une préférence pour les cheveux clairs et roux, aux yeux très clairs. J’aime les visages doux ( enfants comme adultes ) . Mais ça peut changer!

5. Tes 3 règles d’or pour réussir une photo ? Une erreur à ne jamais commettre est de penser à ta photo avant de la faire. Il faut oublier la technique, avoir confiance en soi, trouver ses inspirations, et faire parler SA sensibilité artistique.

6. Qu’est ce que tu aimes dans les collections Derhy Kids ? L’originalité, la couleur, la diversité des motifs et des tissus . Ce sont des vêtements à la fois très vivants de par leurs couleurs vives et qui conviennent parfaitement à l’image que j’ai de la jeunesse, à la fois vive et épanouie. Les motifs ethniques me plaisent aussi beaucoup. Bref, un très beau travail. Keep it up!

7. As tu une exposition à nous recommander en ce moment ? Très honnêtement je n’ai pas fait d’expositions récemment mais j’ai eu beaucoup d’échos positifs sur celle de Kati Horna au jeu de Paume.

Crédits photos: Vincent Bourilhon

Une réflexion au sujet de « Vincent Bourilhon et Derhy Kids #1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *