Le jupe-culotte en 5 points

Cette saison c’est le nouveau retour de la jupe-culotte. Pendant que certains la jugent ringarde et peu flatteuse, d’autres (comme moi) essaient de lui offrir une seconde chance, bien méritée…..  Voici les 5 règles à garder en tête pour la faire grimper dans la catégorie des indispensables du printemps:

1. Sa longueur. On la choisit un brin plus longue que dans les années 80 et 90. En 2016 elle descend jusqu’au niveau de la cheville ce qui lui vaudra pour certains l’appellation de « pantalon culotte ».

2. Les volumes. On les rééquilibre en l’associant à des choses près du corps. Une chemise ou un pull ajusté rentrés dedans voire même en crop top.

3. Les chaussures. Talons obligatoires pour élancer l’allure et chevilles nues pour ne pas casser la silhouette (rangez chaussettes et collants).

4. Les bonnes associations. On la dépoussière avec des pièces plus modernes qu’elle. On oublie les cols Claudine et les twin sets.

5. Sa matière. On l’aime dans des tissues qui ont de la tenue. Cuir, coton épais et on évite tout ce qui est trop mou et peu flatteur…

Jupe culotte ABREGE

2 réflexions au sujet de « Le jupe-culotte en 5 points »

  1. Une tenue qui a de l’allure, met en valeur la cheville et fait prendre de la hauteur.
    J’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *