City or Beach

CITY: Pantalon NEUCHATEL: 65€, Top ARAIGNEE: 42€, robe BANNIERE: 101€, Sac LAVANDOU: 54€, Jupe HERSETTE: 76€.                                                                                        BEACH: Robe BAVOLET: 101€, Blouse ARCEAU: 73€, Short QUADRILOPE: 68€, Sac LASVEGAS: 62€

En ce moment la femme Derhy enchaine les semaines à la ville et les week end au soleil en bord de mer. Ses tenues urbaines laissent place à un dress code plus léger en fin de semaine. Elle arpente le bitume avec des coupes classiques, des tons pastel et des maxis fleurs et elle réserve les micro shorts, les blouses romantiques jaunes beurre et les imprimés éclatants au sable chaud.

Sporty Chic

Entre le sacre des runnings shoes et la réhabilitation des sweats et des matières techniques, la tendance Sporty Chic a naturellement fait son apparition au sein de la fashion sphère. La bonne nouvelle c’est qu’avec cette tendance on n’a pas besoin d’en faire des tonnes pour être sexy et pointue! Les 3 pièces maitresse? Le pantalon de survêtement (revu et corrigé), la résille et les baskets. Ensemble ou séparément, c’est comme on veut! Pour les chaussures on vous laisse les choisir, par contre pour le pantalon et la résille vous invite à regarder nos pièces!

Top CANCAN: 87€, Pantalon NEOTTIE: 65€

Robe BALDAQUIN: 84€

Festival de robes

Comme chaque année au moment du festival de Cannes nous aimons vous faire partager nos coups de coeur vestimentaires (et non cinématographiques, le lieu n’étant pas destiné à cela) avec la célèbre montée des marches. Nous boycotterons volontairement les belles égéries de L’Oréal préférant Cate Blanchett, Naomi Watts, Maïwenn, Emily Blunt, Rachel Weisz…. attendues en tant qu’actrices ou réalisatrice. Quant à Sienna Miller, débarquée en membre du jury, on la préfère sur les pelouses de Coachella ou de Glastonburry que sur le tapis rouge cannois. En attendant cette cuvée 2015, voici notre sélection des 5 robes qui pourraient facilement s’inviter sur les marches.

Robe PERSEPHONE: 121€

Robe PHILATELIE: 132€

Robe PETILLANTE: 124€

Robe PHILIDOR: 129€

Robe PICHON: 166€

Ces années là…

“On t’a reconnu! René Derhy!”…. Ce slogan publicitaire des années 90 a marqué tous les esprits au même titre que les robes fleuries de cette époque que l’on a toutes portées ou vu portées et dont on n’a jamais pu se séparer, même usées, même 25 ans après….  Des robes et des fleurs qui sentent bon la nostalgie, pas de crise ni de chômage de masse… Et comme la nostalgie ça fait toujours du bien voici un petit come-back de nos vêtements ce ces années là qui n’ont d’ailleurs pas pris une ride!

Les vestes de Karine

Veste JEUNE, 110€

Avec son carré flou, son make up impeccable, sa silhouette de rêve et ses astuces stylistiques piquées aux look book, Karine d’Une Parenthèse de Mode s’est imposée dans la blogosphère comme une référence en matière de bons looks. Mêlant tendances du moment et pièces plus classiques, cette blogueuse ultra féminine apporte de la douceur dès qu’elle enfile un vêtement. Chez nous elle aime tout! Mais c’est avec nos vestes qu’elle a entamé la belle saison. Un jour une veste nude et des maxi fleurs pour réhausser son slim et ses escarpins noirs, un autre jour une veste brodée pour réchauffer sa blouse en dentelle et ses sandales plates. Et quand elle fait des infidélités à nos vestes c’est pour mieux sublimer notre top en dentelle rose fuchsia!

Veste JOJO, 87€

Top FORMICA: 62€

Dans le ELLE

ELLE: Top Arabesque, 65€

La blouse romantique fait partie de ces intemporels printaniers dont il est difficile de se passer. Il n’est donc pas très étonnant de voir notre modèle Arabesque listé dans le top ten des rédactrices du ELLE (version papier et version web). Cet été on vous conseille de la porter avec une mini jupe en daim, avec un treillis roulotté sur la cheville, sous un perfecto ou avec un short en jean destroy histoire de briser son ADN un brin trop sage…

Elle.fr: Top Arabesque, 65€